LES GUITARES DU FILM « DJANGO »

 

 

Stochelo Rosenberg, Jean Barault et les guitares du film « Django »

Interprète de la BO de « Django » (sur les écrans le 26 avril), Stochelo Rosenberg joue en exclusivité pour guitaremag les guitares de Django et Joseph Reinhardt visibles dans le film d’Etienne Comar, construites par le luthier Jean Barault.

Présentes à l’écran, les deux répliques des Selmer Maccaferri construites spécialement pour le film (modèle petite bouche 14 cases pour le personnage de Django Reinhardt, incarné par Reda Kateb, et modèle grande bouche 12 cases pour le personnage de Joseph Reinhardt) ne sont cependant pas celles que l’on entend dans la BO du film, Stochelo ayant en effet enregistré la musique sur une guitare du luthier hollandais Ger Boonstra. Le maître Stochelo Rosenberg les joue donc ici pour la première fois, à l’image comme au son ! Juste retour des choses d’ailleurs, puisque c’est Stochelo lui-même qui avait recommandé le luthier Jean Barault au réalisateur Etienne Comar.

Spécialisé dans la réplique fidèle des guitares Selmer-Maccaferri, Jean Barault a « reliqué » le modèle petite bouche du film d’après des photos d’époque de Django Reinhardt, en s’approchant « au plus près » de l’original. Pour la guitare de Joseph (une bouche en D à résonateur, conforme au modèle initial de Maccaferri), Jean a pu laisser libre cours à sa fantaisie (une seule consigne, que la guitare apparaisse « bien abîmée » !). « Tous les détails sont là, il ne manque rien, précise Jean, on pourrait la prendre pour une vraie » ! Ce savoir-faire, Jean l’a acquis en n’hésitant pas à aller chercher l’information « à sa source », en rencontrant notamment Pierre Roulot, vétéran de l’atelier Selmer, dont il avait repéré le nom dans le livre de François Charle consacré à ces mythiques instruments. En dehors de cet aspect purement esthétique, on se rend compte à quel point, en les écoutant jouées par Stochelo, les guitares de Jean Barault sont « aussi de bonnes guitares », dont le son « ne doit pas être très loin de ce que devaient être les Selmer neuves ». Après avoir creusé la question, Jean envisage d’ailleurs de publier à son tour un ouvrage destiné à tous (amateurs et professionnels), afin d’éviter les pièges que peut réserver ce type de lutherie. Il travaille également à un nouveau modèle de guitare arch-top, intégrant le toucher propre aux instruments de type Selmer. Un nouveau challenge !

Quant à Stochelo, au fil de ses improvisations, il égrène bien sûr quelques incontournables du génial Manouche (Nuages, Belleville, Mélodie au crépuscule…). Un bonheur !

Site : www.barault.com

Écrit par

1 Commentaire

  • j’ai joué ces guitare faite par Jean Barault , pas besoin d’être guitariste manouche pour prendre une immense plaisir à jouer un si bel instrument qui répond à toute les intentions de jeu , un pur régal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *