NICO DUPORTAL

Nico Duportal

Nico Duportal©Mister Atomic
© Mister Atomic

Dealing with my blues”

Accompagné de ses Rhythm Dudes, le sémillant Nico Duportal vient de publier « Dealing with my blues », un album qui, à une grosse base de « blues et rhythm and blues louisianais », incorpore des éléments venus « d’à peu près toutes les musiques roots américaines ».

« On part de ça (la Louisiane, ndr), et on s’est un peu baladés là où on avait envie d’aller », explique Nico. On ne s’étonnera donc pas de retrouver là des accents venant de la country, du rock’n’roll ou du calypso, entre autres. Comment en vient-on à ce style de musique et de guitare ? Via un père et un grand-frère déjà bien « branchés », et suite aussi à des rencontres et à quelques « baffes » musicales qui ont pour nom : Jimmie Vaughn, Son Seals, Luther Allison ou Ray Charles… Mais s’il y avait « un grand ancêtre » repérable à travers toutes ces déclinaisons stylistiques liées au blues (celles qu’ont successivement incarnées les Johnny Guitar Watson, Clarence Gatemouth Brown ou autres Chuck Berry), c’est sans doute du côté de T-Bone Walker qu’on devrait chercher dans le cas de Nico. Notre homme épingle en effet à juste titre « l’impact incroyable » de cette figure incontournable de la guitare blues.


On part de la Louisiane, et on s’est un peu baladés là où on avait envie d’aller


Album Duportal©Mister AtomicPour autant, Nico ne s’est pas forcément « acharné » à sonner comme T-Bone (même s’il reconnaît l’influence de ceux qui l’ont fait !). La preuve ? Cet album est entièrement constitué de compositions personnelles. Pas de place ici pour les « covers » ! Et l’on ne s’en plaindra pas… Pour Nico, l’inspiration peut venir « d’un bout de mélodie, d’un mot, d’une expression, d’une humeur », qu’il capte immédiatement avec son « smartphone ». S’il « ne lit pas la musique », le leader est bien entouré, notamment par deux « soufflants » de première bourre aux saxophones ténor et baryton. De sorte que le travail collectif du groupe a tôt fait d’étayer l’ensemble, et la musique de prendre forme…

Terminons par un scoop ! Nico Duportal sera bientôt « sur le front » (en avril et en mai) pour l’enregistrement des sessions guitares du prochain album de Sanseverino ! On le retrouvera également prochainement (le 5 avril au Balajo/Paris) à l’occasion de la sortie du nouvel album (vinyle !) de Benoît Blue Boy (« A boire et à manger à Saint-Germain des Prés »). Suivra, à l’été et à l’automne, une tournée avec ses Rhythm Dudes, qui le mènera en France, en Europe et aux Etats-Unis. •

Écrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *