AUTOUR DE GEORGES BRASSENS

 

Autour de Georges Brassens

Avec Bruno Granier et Yves Uzureau

Emmené par Bruno Granier, petit cousin du grand Georges, Les Amis de Brassens sortent « Une Ombre au tableau », coffret de 2 CD qui met en exergue un texte du poète inédit en chanson. De son côté, Yves Uzureau publie dans la collection Bouquins/Laffont « J’ai rendez-vous avec vous », l’intégrale des chansons de Brassens, incluant les grilles, les mélodies, le tout précédé d’une méthode pour apprendre la guitare ! De quoi « emballer » bien des guitaristes, au-delà du cercle des purs amateurs !

Bruno Granier 1Bruno GranierDouble Album LesAmisDeBrassens
« Une Ombre au Tableau »

Bruno n’a que onze ans lorsque son cousin Georges prend définitivement congé, en 1981… Cette disparition précoce lui laisse tout de même quelques précieux souvenirs, liés notamment à ses débuts à la guitare classique, au Conservatoire de Sète. « Je lui montrais des trucs que lui-même ne savait pas faire, confie-t-il, c’était assez cocasse ! » Avant de disparaître, Georges a le temps d’offrir à son petit cousin une Favino modèle Brassens, une guitare en palissandre avec table en cèdre, munie d’un cordier pour favoriser la résonance, délivrant cette sonorité typique pour l’accompagnement, le fameux « son Brassens ». Quelques années plus tard, Bruno formera « Les Amis de Brassens », en hommage à cette figure tutélaire et fédératrice, d’abord avec Claude Duguet, puis, depuis 2006, avec le guitariste Philippe Lafon. En matière de chansons, « les gens sont friands des inédites, mais ils aiment retrouver les classiques », reconnaît Bruno. Pour constituer le répertoire de ce double album, il a donc fallu « pondérer entre la nouveauté et les tubes ». Texte déjà publié mais inédit en chanson, Une Ombre au Tableau fait incontestablement partie de la première catégorie. Pour l’occasion, Bruno a composé une mélodie originale, exercice certes délicat, l’idéal étant de « trouver une musique qui aurait pu être composée par Brassens lui-même » ! Nul doute en tout cas que l’interprétation qu’il en donne soit vraiment « dans l’esprit ».

Site : www.lesamisdebrassens.com

 

 Patrick Monin
© Patrick Monin

Yves UzureauLivre Brassens-Uzureau
« J’ai rendez-vous avec vous »

Pédagogue et interprète de Brassens parmi les plus fameux, Yves Uzureau publie une somme qui devrait s’avérer rapidement indispensable à tous, spécialistes ou simples « apprentis ». « On y trouve ce que moi à 12 ans j’aurais voulu avoir dans les mains quand j’ai commencé à découvrir Brassens et la guitare », déclare Yves. A savoir, l’intégrale des textes et des musiques de Brassens, assortie d’une méthode (sous forme de roman !) pour apprendre la guitare en jouant les chansons du grand Georges – soit un « ovni » en matière éditoriale qui, grâce à l’aide de Jean-Paul Liégeois, a fini par convaincre Jean-Luc Barré, directeur de la collection Bouquins/Laffont. Précédant le relevé systématique (textes, accords, grilles harmoniques, mélodies en tablatures) des 136 chansons enregistrées par Brassens chez Philips, on trouve donc ce « roman initiatique » consacré à l’approche instrumentale (« l’histoire d’un gars qui veut apprendre à chanter les chansons de Brassens »), dont le défi consistait à « réussir à faire une méthode qui permette d’apprendre vraiment seul la guitare », le tout assorti de fiches techniques, de 500 illustrations et d’un glossaire d’une trentaine de pages ! « L’œuvre d’une vie », dans laquelle Yves a rassemblé son expérience d’une trentaine d’années en tant qu’enseignant de guitare, ainsi que sa profonde connaissance de l’œuvre du grand Georges, sensible entre autres dans la version qu’il livre ici du « Fantôme ».

Site : www.yves-uzureau.com

Écrit par

3 Commentaires

  • C’est un grand plaisir de voir Yves Uzureau et Brunon Granier dans le même article: 2 très bons interprètes de Brassens, 2 très bons musiciens, 2 mecs sympas.
    C’est une bonne chose que de les avoir réunis dans une même rubrique. Je les ai vus à deux reprises dans des spectacles de grande qualité.

  • Je complète mon premier commentaire: Figurez-vous, « idiot que je suis » que je n’avais pas vu la vidéo de l’interview! Absolument génial ! Moi qui ne suis pas musicien, mais qui suis amateur de Brassens, je suis impressionné par cet interview, simple, sobre, mais de grande qualité. Qualité due à la qualité des trois protagonistes « qui ne la pète pas ». Bravo Messieurs. Dans l’ambiance générale que nous vivons aujourd’hui, ce sont des personnes comme vous qui redonnent espoir. Vive la musique, vive Brassens, grand merci à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *