RENCONTRES INTERNATIONALES D’ANTONY

 
27e édition, du 27 au 31 mars
 
Rencontres Antony
 
Traditionnel rendez-vous du printemps, les Rencontres internationales de la guitare proposent d’explorer le célèbre instrument à cordes avec des guitaristes de talent venus du monde entier, du 27 au 31 mars prochains. Le festival donne l’occasion de voyager à travers le monde et de découvrir une grande diversité musicale, entre musique classique et inspirations populaires. Pour cette 27e édition, elles plongeront à la fois dans les rythmes argentins et les sonorités des Balkans.
Mercredi 27 mars, les élèves guitaristes du conservatoire Darius Milhaud ouvriront cette manifestation avec des pièces des Beatles arrangées par Leo Brouwer. Jeudi 28 mars, le festival débutera au rythme du tango, avec un trio composé de la chanteuse Ana Karina Rossi, du guitariste Alfonso Pacin et de la bandonéoniste Marisa Mercade. Puis, un hommage sera rendu à Raúl Maldonado, compositeur et guitariste argentin, qui sera accompagné d’une pléiade de guitaristes et amis.
Vendredi 29 mars, le trio In Uno ouvrira le volet brésilien, puis Yamandu Costa, virtuose de la guitare à sept cordes, fera découvrir toutes les facettes de son talent.
Le lendemain à 15 h, Yamandu Costa animera une master-class au parc Bourdeau. Ce sera l’occasion pour des guitaristes de dialoguer avec ce grand maître de la guitare et pour le public de découvrir l’art de de l’interprète et les subtilités de cet instrument.
Parallèlement aux concerts, le Concours international de la guitare réunira des candidats venus du monde entier. Les candidats interprèteront Danza de los bosques de Leo Brouwer, oeuvre spécialement composée pour les 20 ans du Concours, ainsi qu’un programme de leur choix. Un hommage sera ainsi rendu au compositeur qui fêtera ses 80 ans.
Dimanche 31 mars, le premier prix du Concours international de guitare d’Antony 2018, Nikita Nedelko, guitariste russe, débutera avec un répertoire classique. Le programme se poursuivra par un voyage dans les Balkans, avec un duo original composé de la flûtiste japonaise Mie Ogura et du compositeur et guitariste Atanas Ourkouzounov. Ils interprèteront des pièces de Bartók, Ligeti, Ourkouzounov et des musiques traditionnelles de Bulgarie. Ils seront suivis par Petar Ralchev à l’accordéon et Peyo Peev à la gadulka dans un répertoire de musiques traditionnelles bulgares.
Comme toujours, le festival sera placé sous le signe de l’échange, aussi bien lors des rencontres avec les musiciens à l’issue des concerts que lors de master-class. Dans ce cadre, une exposition sur Leo Brouwer sera organisée du 12 au 30 mars dans le hall du Conservatoire.
Renseignements : Service culturel – 01 40 96 72 82 • culture@ville-antony.fr
Écrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *