MARTINEZ MSCC-12RS

 

Martinez MSCC-12RS

mscc-12rs-epicea-massif-avec-capteur-b-band-d-pro-avec-valise mscc-12rs-epicea-massif-avec-capteur-b-band-d-pro-avec-valise-1

La jolie hybride

Même si cette marque affiche un patronyme hispanique, la fabrication est « Made in China ». Pour autant, on aurait bien tort de bouder son plaisir car ce modèle possède des atouts que nombre de ses grandes sœurs pourraient lui envier. 

 
Pour ce test, nous avons la chance (et l’insigne honneur) de croiser le virtuose Johannes Möller dans les locaux du distributeur de la marque. L’occasion était trop belle pour le laisser partir sans qu’il ne joue quelques notes. Le concertiste s’est prêté gentiment (et au débotté) à l’exercice de la démo en direct et sans filet. Merci et bravo à lui. Une longue pièce qui permet d’entendre le potentiel de cette guitare en termes de dynamique et de précision « polyphonique ». 

Du tout bon
Corps en palissandre, table en épicéa massif, cette Martinez de la série Performer reprend les codes de la grande tradition de la guitare espagnole. Comme ce n’est pas une jeune fille sage, elle s’en affranchit allègrement pour aller flirter avec les musiques un peu plus délurées en embarquant un excellent système B-Band D-Pro et en arborant un look « avant-gardiste ». Ce design élancé et épuré est, à notre sens, réussi car il ne tombe pas dans un pseudo-modernisme (disons type guitare cubiste 😉 qu’on trouve parfois sur des productions « cheap » qui se veulent branchées. Qu’on s’attarde sur la propreté des ajustements, le pose du vernis ou la qualité des bois, difficile d’émettre des critiques négatives. La fabrication est sans reproche. On apprécie le design de la rosace de table dans la continuité du dessin de bout de touche, tout comme la rosace d’éclisse (supérieure) qui renvoie un peu de son au guitariste. La découpe généreuse du pan coupé facilite l’accès dans les suraigus sans gêner le jeu en position assise. Bon point aussi pour l’étui fourni avec la guitare.

In fine
Le son valant mieux qu’un long discours, nous vous laissons écouter la vidéo, avec un deuxième morceau (arrangé et interprété par votre serviteur) dans un contexte plus « pop » qui vous permettra de goûter une saveur différente de cette séduisante Martinez. Que vous jouiez dans des styles pop, bossa, jazzy… la MSCC-12RS répondra présent avec force et conviction, tout en offrant un confort de jeu très appréciable pour le jeu en accords comme en solos. •

(Test réalisé sur ampli Acus 5T)


Prix Indicatif TTC :
Martinez MSCC-12RS : 929 €


DISTRIBUTION : www.guitarestrap.com


Mise en page 1 • Un design épuré et réussi
• L’électronique performante
• Un bon confort de jeu
Mise en page 1 • Un caractère un peu « neutre »

 

Écrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *