ISSOUDUN 2018

 

La 30e à Issoudun

 

Fondé en 1989 par Marcel Dadi, le festival d’Issoudun fêtait sa 30e édition en 2018. Manifestation désormais incontournable du paysage guitaristique hexagonal, Issoudun a acquis au fil du temps ses lettres de noblesse, aussi bien par la qualité de sa programmation que par le dynamisme de son salon de lutherie, rendez-vous obligé des amateurs.

Cette 30e édition ne faisait pas exception, en célébrant cette année la lutherie de Pierrick Brua, spécialiste des archtops (mais pas que !), et en accueillant pour le concert de clôture un Robben Ford au sommet de sa forme, qui, en styliste d’exception, a littéralement régalé l’auditoire (un peu de chant et beaucoup de guitare !). Mais c’est également par la qualité de son accueil, son organisation parfaitement huilée, cet heureux mélange de savoir-faire et de convivialité qui lui est propre, que le festival d’Issoudun s’impose comme un des événements les plus agréables de l’année consacrés à la guitare. On le doit évidemment, en premier lieu, à l’équipe organisatrice (la même depuis l’origine !), saluée notamment ici par Jean-Félix Lalanne et Eric Gombart, qui s’étaient retrouvés sur la grande scène le vendredi soir. Franck Cheval (présent dès la première édition !) et Maurice Dupont, deux « piliers » de la lutherie française, en profitent pour égrener quelques souvenirs… En 2019, Issoudun fêtera son 30e anniversaire (et sa 31e édition – jeu des intervalles oblige !), soit une nouvelle occasion de célébrer la mémoire du festival et celle de son créateur, pour le bonheur de nos six-cordes !

Écrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *