GSS TUBE SANDWICH

 

 

Guitar Sound Systems

Tête d’ampli guitare à lampes « Tube Sandwich »

Le succès de l’ampli « Jazz Cat », un mini ampli « poids plume » destiné avant tout aux jazzmen (déjà testé sur notre site), a conduit la société Guitar Sound Systems à développer une gamme de produits autour du même concept : efficacité et légèreté, pour un encombrement minimum. Parmi ceux-ci, une nouvelle tête à lampes « Tube Sandwich », moins typée « jazz », mais aux larges possibilités.

GSS TUBE SANDWICH ok 2 

Dans le choix des petites têtes d’ampli compactes à lampes disponibles sur le marché, Guitar Sound Systems est probablement la seule marque à proposer un produit avec deux lampes en section preamp. Cela permet à cette « Tube Sandwich » d’être dotée de deux canaux, un canal clair et un canal « drive », couvrant une très large plage de saturation. Pour Didier Elchardus, responsable de la marque, il s’agissait d’ « ajouter un maximum de choses dans l’espace imparti », en gonflant les fonctionnalités par rapport aux petites têtes numériques. On trouve donc ici un canal clean à gauche, un canal drive à droite, avec un gain et un volume pour chacun d’eux, deux boutons de réglage de tonalité (un grave/médium et un médium/aigu), ainsi qu’une petite reverb Accutronics. Le commutateur de canal en face avant est repris à l’arrière par une prise jack qui permet de connecter un footswitch (pour une commutation au pied). Côté « clean », une fonction « boost » actionnant un étage de lampe supplémentaire permet déjà de « cruncher » à souhait, tandis qu’un « bright » rajoute de la clarté dans les aigus. Quant à la fonction « boost » du canal drive, elle met en route les 4 étages de préamplification à lampes, pour des sonorités grasses et épaisses. Outre l’entrée jack et la prise casque en face avant, on trouve une connectique assez complète en face arrière : bouton marche/arrêt, prise footswitch, boucle d’effets (send/return), et sortie haut-parleur (pour une puissance de 24 watts en 4 ohms, 12 watts en 8 ohms, ou 6 watts en 4 ohms). En façade, une première diode visualise la mise en marche, la seconde diode tournant au vert lorsque les lampes sont chaudes (le « Tube Sandwich » étant doté d’une fonction automatique de pré-chauffage).

 

Baffle 5 pouces
Baffle 5 pouces

 

Baffle 8 pouces
Baffle 8 pouces

 

Pour compléter la panoplie, Guitar Sound Systems propose plusieurs baffles adaptés à cette tête d’ampli guitare : un petit baffle avec un haut-parleur de 5 pouces (format « Jazz Cat »), un baffle intermédiaire avec un haut-parleur Célestion de 8 pouces (15 watts), et le cab « Creamlite-12 » équipé d’un haut-parleur Célestion G12M « Creamback », avec un aimant en néodyme pour limiter le poids (5,5 kg au total pour le baffle seul). Précisons qu’avec cette dernière configuration (« Tube Sandwich » + « Creamlite-12 »), qui permet de profiter à plein du son des lampes, la tête peut se ranger dans le baffle (à côté du haut-parleur) pour le transport. Poids total : 7kg. Qui dit mieux ?

Creamlite 12
Creamlite 12

Des sons !
Les présentations terminées, il est temps de passer aux choses sérieuses. A savoir, empoigner une guitare et tout simplement brancher un jack. Précisons que nous n’avons fait subir aucun post traitement (type EQ, reverb…) au son enregistré et que nous n’avons utilisé aucune pédale d’effets. Vous voici donc avec une bonne tranche de son « 100% organique ». D’ailleurs, l’écoute au casque (ou sur des enceintes de qualité décente) est vivement conseillée. La vidéo est assez longue car nous avons essayé pas mal de réglages avec l’aide du concepteur. Nous avons également changé la config’ de baffle, en passant du 12″ au 5″, via le 8″ !!!
Les aptitudes de cet ampli taille Lilliput nous ont bluffé. En effet, il délivre une puissance amplement suffisante pour la plupart des situations de jeu et propose une belle palette de sons (du crunch chaud et baveux aux disto fuzzy). Les contrôles sont diablement efficaces (dans les réglages les plus extrêmes, on veillera à ne pas pousser les aigus au-delà du raisonnable, sous peine de voir quelques « hiss » apparaître), et les possibilités assez redoutables, avec toujours sous les doigts des sonorités vivantes et pas mal de headroom (sur les sonorités légèrement crunchy, avec une belle couleur vif-argent et une réponse très dynamique aux attaques de main droite). Etonnant ! Les drives sont baveux à souhait, avec une belle définition sur tous les registres. Essentiel pour passer à travers le groupe, que ce soit en solo ou sur des riffs dans les graves/médiums. On peut également trouver une palette de sons plus modernes, avec des distos acérées comme des éclairs zébrant les ténèbres.  

In fine 
Didier Elchardus poursuit son exploration de l’amplification guitare avec la même gourmandise qu’à ses débuts. Cette fois-ci, ce sont les guitaristes électriques à tendance blues/rock/heavy qui sont gâtés puisque pour un prix « modéré », ils ont un ampli très performant qui donnera sa pleine mesure avec le h-p de 12″. Une solution ultra portable qui possède tous les atouts pour vous offrir de longs moments de plaisirs guitaristiques, qui plus est dans un grand nombre de contextes. Les guitaristes peuvent dire : « Merci Didier ! ».


Prix Indicatif TTC :
GSS Tube Sandwich :  399,90 € (prix promotionnel)
GSS Creamlite-12 :  329 € (prix promotionnel)


DISTRIBUTION : www.guitarsoundsystems.com


 

Mise en page 1

• Les sonorités et le grain
• La reverb Accutronics
• Le rapport encombrement/puissance, simplement décoiffant !

Mise en page 1

• R.A.S. !

Écrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *