FOCUS MATOS LA WAH

 

 

 

Les pédales Wah

Petit panorama du marché

Situé en plein cœur de Pigalle, le magasin La Pédale est un lieu culte pour les fanas d’effets en tout genre. Son équipe nous a accueillis pour un tour d’horizon des wah. Focus sur cinq modèles qui font la tendance. 

Nous ne prétendrons pas passer ici en revue l’étendue de l’offre actuelle. Avec les conseils de Gilles (magasin La Pédale, Paris), nous avons plutôt ciblé trois pédales dans différentes gammes de prix (Cry Baby, Jam, Xotic), auxquelles nous avons ajouté la G-Lab Wowee Wah, utilisée par Ronan Jacques (à l’œuvre dans nos vidéos pédagogiques) qui nous l’a gentiment laissée à dispo, et la T-Rex Shafter, essayée chez le distributeur de la marque (sur une config’ guitare-ampli différente, la comparaison est donc plus difficile). 
Pour les essais en studio, nous avons opté pour une guitare « neutre » et « précise », une Télé Tom Anderson (T Hollow, sélecteur à 5 positions), branchée sur un Marshall Offset 1 watt. Les extraits rythmiques ont été jouées en position intermédiaire, son creusé (2), les extraits en single note en position 4 (micro manche).
Comme d’habitude, nous vous proposons des vidéos pour que vous puissiez vous faire une idée plus précise des palettes sonores de ces pédales. C’est pourquoi nous avons alterné les balayages et les séquences en « single note », en nous efforçant de nous arrêter sur les différents étages de fréquences.

dunlop-gcb9
Moins chère de notre sélection, la Cry Baby reste une valeur sûre.
Chaque pédale Jam a une finition unique.
Choisir une Jam, c’est être sûr d’avoir une pédale unique, autant au niveau du son que de la finition !

 

La T-Rex offre de nombreuses possibilités avec ses potards directement accessibles.

Une large fourchette de prix
Cette petite sélection balaie un large éventail de prix, de 100 à 300 €. Modèle le plus économique, la Cry Baby Dunlop (modèle de base, CB95) reste une valeur sûre. Elle a une vraie personnalité, un côté « dirty » qui lui donne une signature sonore immédiatement reconnaissable. La fabrication est solide. Le déclenchement est assez ferme et il n’y a pas de repère visuel de la mise en route par LED, ce qui pourra gêner certains (mais quoi qu’il arrive, vos oreilles vous avertiront du déclenchement de la pédale !). Les aigus tranchants et les médiums baveux font tout son charme, mais également ses limites pour certains contextes.
La T-Rex Shafter offre de nombreuses possibilités grâce à ses deux boutons Drive et Slope et son switch 3 positions. C’est une pédale « moderne », plus dans la veine des G-Lab ou Xotic, ce qui signifie une base sonore plutôt transparente, plus « hi-fi ». Bon, les purs et durs diront que ce n’est pas la vocation d’une wah, mais il faut reconnaître que pouvoir régler les fréquences de balayage finement, ne pas avoir de souffle et garder une bonne précision dans les médiums n’est pas désagréable. Si on veut salir le son, il faudra jouer du réglage drive. Bon point pour les potards rotatifs bien accessibles et suffisamment gros pour pouvoir les ajuster rapidement. Idem pour le switch à trois positions, tout à fait « gibsonien ». On est vraiment au pays des guitaristes.

La G-Lab propose de nombreux contrôles accessibles directement.
La G-Lab se distingue par sa forme caractéristique, de type « 1 bloc ».

La G-Lab se place dans la lignée de la T-Rex, ce sera affaire de goût personnel, notamment pour la conception de la semelle, plus intégrée sur la G-Lab, plus classique sur la T-Rex. Le truc sympa sur la G-Lab, c’est de pouvoir déclencher « à la volée » en posant le pied sur la semelle. Les switchs permettent également de varier les possibilités sonores, avec un côté plus sale en version Hi. C’est moins accessible que les gros potards mais bien efficace. 
La Jam Wahcko nous a carrément scotchés. Son look (peint à la main, chaque modèle est donc unique) présage bien du résultat… WILD ! Un minotaure en furie semble prêt à surgir du hp. Il y a du gras et des médiums particulièrement épicés. Moins de polyvalence, mais un sacré caractère. Si vous cherchez vraiment ce type de grain, mais avec la possibilité de varier les plaisirs sonores, il faudra vous tourner vers la Wahcko +, qui offre un sélecteur de fréquences sous forme de switch rotatif sur le côté de la pédale. Il vous en coûtera quelques dizaines d’euros de plus. 

Fabrication "luxe" et nombreux réglages pour la pédale californienne.
Fabrication « luxe » et nombreux réglages pour la pédale californienne.

« Made in California », la blanche Xotic se la joue classe. La fabrication est particulièrement soignée. Le côté précieux contraste méchamment avec la Jam, plus grunge mais tout de même branchée. En quelque sorte, Beverly Hills vs Venice Beach. C’est la plus compacte de cette présentation, et de loin. Ce sera donc un gain de place sur le pedalboard. Mais derrière le côté immaculé, la Xotic peut se transformer en furie si on commence à triturer les contrôles de Bias et de Wah-Q. Diablement efficace (et tout le monde sait que le Diable s’habille en Prada !). Les potentiomètres (avec en sus contrôles des graves et aigus) sont accessibles, mais leur finesse demande du doigté, et si vous venez de bricoler le moteur de votre Harley, vous allez tacher le beau revêtement blanc. Bref, cette Xotic vous fait clairement comprendre qu’elle est la Reine des Wah modernes et, qu’à ce titre, elle mérite le respect.

 

 

 C’est le panard !
Ce tour d’horizon de cinq références actuelles montre une tendance vers des pédales plutôt polyvalentes (T-Rex, G-Lab, Xotic) ou carrément plus roots (Cry Baby, Wahcko). Une belle diversité qui fait du bien aux or(t)eilles. Restez connectés, car nous sommes bien décidés à compléter ce panorama des Wah au fil des mois. •

(Merci à l’équipe de La Pédale pour sa disponibilité et le prêt des pédales Cry Baby et Jam pour le test filmé). 


Prix moyens relevés au 01/07/2016 :
Dunlop Cry Baby CB95 : 99 €
T-Rex Shafter :  160 €
G-Lab Wowee Wah : 175 €
Jam Wahcko : 230 € 
Xotic Wah : 330 €

Écrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *